Au Niger, ils sont au total 152.018 candidats, repartis dans 389 centres sur l’ensemble du pays, qui composeront, à partir de ce jeudi 06 Août 2020, les épreuves écrites des examens du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) session 2020.

A cette occasion, le Ministre des Enseignements Secondaires, M. Mohamed Sanoussi  Elhadji Samro, dans un message de lancement officiel desdits examens, après avoir rappelé  que l’année scolaire qui s’achève a été malheureusement marquée par la terrible pandémie de la Covid-19 qui a eu des effets dommageables sur tous les secteurs socio-économiques et culturels du pays, a fait remarquer que « le secteur éducatif en a été fortement affecté ».

Il s’est ensuite réjoui du fait que « l’engagement politique des plus hautes autorités du pays a permis de limiter significativement la circulation du virus sur l’ensemble du territoire national grâce aux différentes mesures prises », dont la suspension des cours du 20 mars au 31 mai 2020.

Et avec la reprise des cours le 1er juin 2020, pour éviter le risque d’une année blanche, le Ministre des Enseignements Secondaires a indiqué que « sur le plan pédagogique, les techniciens de mon département ministériel ont élaboré des  fiches techniques pour faciliter l’exécution des programmes dans toutes les disciplines », saluant au passage la capacité de résilience du système éducatif nigérien en général et du sous-secteur de l’Enseignement Secondaire en particulier.

Après avoir rendu hommage aux principaux artisans de ce succès que sont les gestionnaires du système,  les enseignants, les syndicats, les scolaires et les parents d’élèves, le Ministre Mohamed Sanoussi Elhadji Samro a annoncé que « cette année, au total 152.018 candidats, dont 69.321 filles, représentant  45,60%, composeront dans 389 centres répartis sur l’ensemble du territoire national ».

Il a aussi noté que « 49.266 candidats proviennent des établissements  privés, soit un pourcentage de 32,40% », alors que « les candidats libres, avec un effectif de 15.128, représentant 9,95% », a-t-il détaillé.

Tout en se satisfaisant de l’organisation de ces examens dans des bonnes conditions, le Ministre en charge des Enseignements Secondaires a, dans le cadre de la recherche de la qualité, voulu engager les présidents des centres et des jurys de correction, les surveillants des salles et les membres des secrétariats à plus d’abnégation et de rigueur dans le respect strict de la réglementation en vigueurs.

Il a, pour ce faire, averti que des instructions fermes ont été données pour réprimer toute indélicatesse, avant de souhaiter bonne chance aux candidats.

Le lancement officiel des épreuves se déroulera le jeudi 06 Août 2020 à Doutchi (Dosso), a-t-on appris.

Par Agence Nigérienne de Presse

Source link