(Niamey et les 2 jours) – Au Burkina Faso, Endeavour Mining vient d’obtenir un permis minier pour les gisements d’or de Kari Pump, Kari Centre et Kari Ouest. Cela augmentera la production d’or à Houndé, à un moment où le prix de l’or est en hausse. De quoi garantir des revenus plus importants à l’Etat et à la compagnie.

Endeavour Mining, compagnie minière active dans le secteur aurifère ouest-africain, a annoncé ce lundi l’obtention d’un nouveau permis minier au Burkina Faso. Elle peut désormais exploiter les gisements d’or de Kari Pump, Kari Ouest et Kari Centre, qui constituent une extension de son projet phare, la mine d’or Houndé.

« L’obtention du permis pour la zone de Kari est une étape clé cette année et nous permettra d’atteindre la partie supérieure de notre objectif de production à Houndé (230 à 250 000 onces prévues en 2020, Ndlr), car nous bénéficions de l’exploitation d’un minerai à plus haute teneur à Kari Pump », a commenté Sébastien de Montessus, PDG du groupe, précisant qu’une augmentation des ressources est bientôt attendue grâce aux forages en cours.

Rappelons tout de même qu’avec les 2 millions d’onces d’or déjà annoncées pour les trois gisements, la production d’Endeavour Mining va sensiblement progresser, augmentant par la même occasion les revenus de l’Etat. Cela renforcera aussi le statut de premier producteur d’or ouest-africain récemment acquis par la compagnie, grâce à sa fusion avec SEMAFO.



Source link