Le second tour des élections présidentielles s’est tenu en République du Niger le 21 février. Selon les données préliminaires, publiées par la Commission Électorale Nationale Indépendante du Niger,  c’est le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme au pouvoir, l’ancien ministre de l’intérieur M. Bazoum, qui a remporté les présidentielles avec 55,75 % des voix. Son rival, le chef du parti d’opposition « Renouveau démocratique et républicain » M. Ousmane, a été soutenu par 44,25 % des électeurs.

Selon les observateurs internationaux, notamment de l’Union africaine et de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, les élections se sont déroulées sans violations graves. Cependant, le scrutin a été entaché par quelques incidents, dont le plus grave a été l’attaque terroriste dans la région de Tillaberi  où, à la suite d’un attentat, sept agents électоraux ont été tués.

À Moscou, nous nous félicitons du succès des élections présidentielles au Niger, auxquelles ont participé plus de 60 % des électeurs inscrits. Nous sommes convaincus que la société nigérienne continuera à progresser sur la voie d’un développement stable et démocratique. Nous souhaitons que le pays surmonte rapidement les graves problèmes socio-économiques et les défis en matière de sécurité. Nous sommes résolus à renforcer encore les relations russo-nigériennes traditionnellement amicales, notamment par la mise en place d’une coopération multiforme  et mutuellement avantageuse.

Source: Ambassade de de la Fédération de Russie au Niger (avec résidence à Bamako)

Source link