(Niamey et les 2 jours) – Ibrahim Beidari est à la tête de la Société Nationale des Charbons de l’Azawak (SNCA), une société anonyme au capital de 3,1 milliards FCFA. La société a été créée en 2006 pour exploiter et mettre en valeur le gisement de 30 millions de tonnes de charbon découvert dans le bassin de l’Azawak.

Elle devrait notamemnt construire une centrale thermique de 200 MW, et une usine de fabrication de briquettes de charbon à usage domestique dans le but de limiter l’utilisation du bois. L’exploitation de la mine est toujours en cours d’étude.



Source link