Cour Constitutionnelle du Niger

La Cour constitutionnelle a définitivement clos le débat en déclarant irrecevable la requête introduite par des sieurs Amadou Boubacar Cissé, Omar Hamidou Tchana et consorts dans un arrêt n°12/CC/ME du 17 décembre 2020.

Deux raisons fondamentales ont été invoquées par la Cour :
1-Que le sieur Bazoum Mohamed a fait la preuve de sa nationalité nigérienne d’origine (cf arrêt n° 10/CC/ME du 08 décembre 2020);
2-Que « Les arrêts de la Cour Constitutionnelle ne sont susceptibles d’aucun recours. Ils lient les pouvoirs publics et toutes les autorités administratives, civiles, militaires et juridictionnelles » (cf article 134 alinéa 1 de la constitution du et novembre 2010).

Il n’y a donc plus de débat sur cette question. Les urnes sont là pour trancher. Celui qui ne veut pas d’une humiliation certaine devra jeter l’éponge pendant qu’il est encore temps.

Sinon remettre en cause les arrêts de la cour constitutionnelle aura dorénavant des conséquences certaines.

Source link