banner4

IMAGE D’ILLUSTRATION

A la suite des allégations de viols commis par des soldats tchadiens en mission à Téra au Niger, la force conjointe du G Sahel a diligenté une enquête.

Il ressort de ses constatations que trois cas de viols seraient avérés, dont un cas sur une fille de 11 ans, et deux autres cas sur des femmes mariées en présence de leurs époux sous la menace d’arme à feu.

Face à des faits d’une telle gravité, la FC-G5S, en lien avec les autorités nigériennes et tchadiennes a pris des mesures idoines. Il s’agit entre autres du retrait immédiat des mis en cause des effectifs de la Force; du rapatriement dans leurs pays d’origine; de l’initiation de sanctions disciplinaires; de l’ouverture d’une enquête pénale de concert avec les systèmes de justice pénale en vigueur (y compris coopération pénale judiciaire entre le Niger et le Tchad); de la prise en compte immédiate des victimes, nonobstant les autres mécanismes qui accompagnent la Force.

Par Tamtam Info News

Source link