[photo: Issouf Sanogo/AFP]

A la suite des événements malheureux survenus à Niamey et qui ont occasionné des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants, les interpellations des présumés auteurs et commanditaires de cette insurrection se poursuivent à Niamey.

On apprend même que la police nationale a mis la main sur les présumés assassins du garde-corps du président Seini Oumarou.

Ces loubards qui seraient des anciens militaires radiés de l’armée, des  tueurs à gages recrutés, constitués en commandos auraient, semble t –il,  pour objectif l’élimination physique du président Seini Oumarou, de l’ex député issoufou Issaka et d’un certain nombre de personnalités proches du pouvoir. Dieu merci, grâce à la vigilance des services de renseignement, le carnage a été évité de justesse.

Selon toute vraisemblance, les instigateurs des événements de Niamey ne viseraient pas, véritablement, la remise en cause des résultats des élections présidentielles mais plutôt décapiter l’Etat et profiter de la chienlit pour usurper le pouvoir.

Les interpellations vont se poursuivre, sans complaisance d’ailleurs, afin que les uns et les autres répondent de leurs actes devant la justice.

Par Ibrahim Aghali (Contribution Web)

Source link