(Niamey et les 2 jours) – Après Maradi, en début de semaine, c’est autour de la région de Dosso d’accueillir ce 15 avril, le lancement de la mise en œuvre des sous-projets de gestion des ressources naturelles et d’intensification agricole initiée par le MCA-Niger. Ce projet devrait permettre la réhabilitation de plus de 20 000 ha de terres dégradées dans les communes de Tessa, Mokko, Tombo-Koarey 1, Tombo-Koarey 2 et Kargui-Bangou.

Dans la même dynamique, il est prévu la réalisation d’une centaine d’hectares de périmètre irrigués et la mise en œuvre d’un programme pour faciliter l’accès aux implants agricoles. La finalité de ce programme est de contribuer au processus de gestion rationnelle et durable des ressources naturelles, capables de créer les conditions d’un développement socio-économique garantissant la sécurité alimentaire des populations et des animaux, tel que le précise Mamane Annou, directeur général du MCA-Niger.

Rappelons que ce vaste programme de récupération des terres dégradées concerne les régions de Tahoua, Tillabery ; Maradi et Dosso. Au total, ce sont 70 000 hectares de terres dégradées qui seront récupérées pour les besoins de l’agriculture et de l’élevage. 420 périmètres seront irrigués et 280 champs-écoles paysans seront installés. À tout cela s’ajoute la distribution de 9 500 kits de petits ruminants.

Ce programme devrait permettre de lutter contre la pauvreté en milieu rural et l’insécurité alimentaire. Selon l’ONU, plus de 1 million de personnes seraient actuellement menacées par l’insécurité alimentaire dans le pays.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Le Mca-Niger lance un plan de récupération de 70 000 hectares de terres

Mohamed Bazoum rencontre la diaspora au Congo



Source link