(Niamey et les 2 jours) – Ce 22 octobre, au palais des congrès de Niamey, le Premier ministre a présidé la cérémonie d’installation officielle du premier bureau du Conseil national de l’ordre des Pharmaciens (CNOP) du Niger. L’objectif poursuivi est de créer les conditions du renforcement de la régulation de la profession des pharmaciens au Niger.

Dans son discours, le Premier ministre a rappelé l’importance de cette démarche. « C’est au regard du nombre croissant des pharmaciens, tant dans le secteur public que privé, et du fort engouement que la profession suscite qu’il est dès lors apparu comme une nécessité de disposer d’un ordre. À l’instar de tant d’autres corps de métiers l’ordre se doit donc de mettre de l’ordre aux côtés des pouvoirs publics, non seulement pour faire respecter l’éthique et la déontologie du métier et tous les devoirs professionnels qui s’y rattachent, mais aussi de faire du serment de Galien une exigence de toutes les instances », a-t-il déclaré.

« Je profite de cette occasion pour adresser à la grande famille du corps médical, les hautes appréciations du Président Issoufou, ainsi que celles du Gouvernement pour son agrégation et son engagement à toute épreuve dans la prise en charge des patients, notamment celle de la Pandémie à COVID-19 », a-t-il ajouté.

Rappelons que l’ordre national des pharmaciens a été créé par décret en 2007. Son conseil est composé de 7 membres pour un mandat de trois de 3 ans.

Mawulolo Ahlijah



Source link