eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le Ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, Dr Illiassou Idi Mainassara a rencontré aujourd’hui, les responsables et agents de santé, les Syndicats, les associations de la société civile du secteur de la santé de la région de Niamey, en présence du Gouverneur, du Député Maire centrale et des différents maires de la ville de Niamey. Cette rencontre intervient après des inspections de services de santé et les visites inopinées du Ministre dans les différentes structures de santé de la région de Niamey qui ont relevées plusieurs manquements.

Entre autres manquements constatés, le mauvais accueil, le retard des agents, la discontinuité de soins, la rupture des produits de premier soins qui est due à une mauvaise gestion de l’équipe cadre ou le COGES et le non-paiement de la gratuité. Il y a également la difficulté d’accès aux spécialistes surtout pour les consultations, un long délai d’attente dans les centres de santé, l’insuffisance de la maintenance, l’insuffisance de l’organisation de travail, le problème de la collaboration entre les différents responsables, agents et services de santé, la mal gestion des ressources humaines.

Au cours de la réunion, il a été aussi fait cas de l’absentéisme, l’abandon de service, les congés prolongés, le non-respect des calendriers de gardes ou programmation des stagiaires et bénévoles pendant que les titulaires ne sont pas programmés, le non-respect des horaires de travail et le dysfonctionnement des centres de santé dans la périphérie qui entraîne des engorgements des hôpitaux.

La concentration des agents dans certains District au détriment des arrondissements 4 et 5, l’exercice illégal dans les privés de certains agents de santé sans autorisation, l’absence de sanctions et motivations des agents, la politisation des services, l’importante dépense pour les malades pendant qu’il y a des médicaments mis à la disposition des centres de santé par l’Etat ou les Partenaires Techniques et Financiers, l’arnaque et l’escroquerie dans certains centre de santé, l’absence de protocole dans les traitements des patients, l’insuffisance de plateaux techniques, le détournement des patients dans les cliniques et centres de santé privés, le problème dans l’organisation des soins des urgences, le non-respect de la hiérarchie, et du mécanisme des références des patients, les interventions dans les affections, insuffisances des agents auxiliaires.

Par JiJi Souley

Source link