(Niamey et les 2 jours) – Au cours de la session parlementaire de ce 29 juin 2020, l’Assemblée nationale nigérienne a autorisé le gouvernement à prendre des ordonnances du 02 juillet au 25 septembre 2020. Ce, à la demande du conseil des ministres.

Ainsi, le parlement délègue son pouvoir de légiférer au gouvernement pour la ratification des accords de prêts et des protocoles de dons comportant des commissions et des intérêts, ainsi que pour la mise en œuvre des programmes conclus avec les partenaires au développement.

Aussi, le gouvernement pourra prendre des ordonnances pour la mise en œuvre du volet sécuritaire de son programme, notamment la prorogation de l’état d’urgence et d’autres mesures rendues indispensables pour faire face à des menaces terroristes, aux crimes organisés et au blanchiment.

Lire aussi:

Les députés nigériens doivent également déclarer leurs biens, selon le ministre de la Justice Marou Amadou



Source link