(Niamey et les 2 jours) – La compagnie minière B2Gold, active dans l’exploitation de l’or au Mali, a rapporté en fin de semaine dernière un premier cas de coronavirus sur ses opérations. Il s’agit d’un employé du camp d’exploration situé à 5 km de la mine d’or de Fekola.

La société a, apprend-on, procédé à l’isolation du malade qui se trouve actuellement dans un état stable et à la mise en quarantaine de l’ensemble du personnel présent au camp. Elle a également identifié et isolé toutes les personnes ayant eu des contacts avec l’employé aussi bien à l’intérieur du camp qu’au sein de la communauté locale.

Cependant, les opérations de la mine Fekola ne sont pas suspendues. B2Gold a évoqué comme raison la distance qui sépare le site du camp d’exploration concerné. Elle a maintenu les mesures de précautions mises en place depuis l’apparition de la pandémie.

Pour rappel, la mine Fekola est le plus grand contributeur à la production aurifère de B2Gold avec 455 810 onces d’or produites en 2019. Elle est détenue à 80 % par la compagnie et à 20 % par l’État malien.



Source link