(Niamey et les 2 jours) – La rivière Sirba, l’un des principaux affluents du fleuve Niger connaît une montée des eaux exceptionnelle. L’annonce a été faite par la station de Bossey Bangoun dans son bulletin du 13 septembre 2020, qui tire la sonnette d’alarme. En effet, cette crue menace directement les populations situées dans les environs de la localité de Tourey (région de Tillaberi), qui par ailleurs sont déjà affectées par les inondations.

Dans les détails, les eaux de la rivière ont atteint la côte de 722 cm, équivalent à un débit de 1 585,5 m3/s, bien en dessus de la cote d’alerte rouge fixée à 709 cm.

Notons qu’en juillet 2020, une alerte similaire avait été donnée sur la montée des eaux du fleuve Niger et de la rivière Sirba. Les inondations qui ont suivi quelques jours après ont causé d’importants dégâts matériels et des pertes en vies humaines. À ce jour, le bilan s’élève à 72 morts, environ 350 000 sinistrés et plus de 9000 ha de terres détruites.

Bonne nouvelle néanmoins, le bulletin signale que la situation de la crue du fleuve Niger s’améliore lentement. « La décrue continue, le soir du 12 septembre à 17 h, le niveau du fleuve Niger était à 680 cm, donc une baisse de 20 cm par rapport au pic du 08 septembre » indique le document.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Niamey : alerte à la montée des eaux



Source link