(Niamey et les 2 jours) – Les Forces armées nigériennes (FAN) constituent l’armée la plus puissante de l’espace UEMOA. C’est ce que révèle le dernier classement de Global Fire Power, un site américain spécialisé dans les questions de défense. Le Niger, 1ère force militaire de l’Union devance ainsi le Mali (2e), la Côte-d’Ivoire (3e) et le Burkina Faso (4e). Si le pays a perdu un point par rapport au classement précédent, la performance de ses forces armées n’en demeure pas moins impressionnante, lorsque l’on se place dans une perspective sous régionale et continentale.

Ainsi dans l’espace CEDEAO, le pays n’est devancé que par le Nigeria et le Ghana. À l’échelle du continent africain, les forces armées Nigériennes figurent dans le Top 20 des puissances militaires en occupant la 18e place juste derrière le Ghana (17e) et devant le Mali (19e). Dans le même temps, la Côte-d’Ivoire qui a perdu 11 places par rapport au précédent classement se retrouve à la 24ème place et le Burkina Faso qui a dégringolé de 32 places se retrouve au 30e rang.

Du reste, le classement continental de cette année est toujours dominé par l’Égypte qui figure dans le Top 20 des puissances militaires mondiales en occupant la 13e place. Le Nigéria arrive à la 4e place en Afrique et occupe le 35e rang au niveau mondial, juste derrière l’Afrique du Sud (3e en Afrique et 32e au niveau mondial).

Si ce classement en dit long sur les capacités des forces armées nigériennes, les populations, surtout celles des régions de Tahoua, de Maradi, de Tillabéry et de Diffa sévèrement touchées par le terrorisme espère voir ces potentialités se transformer en opérations concrètes sur le terrain.

Mawulolo Ahlijah



Source link